Acquisition à l'autonomie

Les caractéristique du développement la 1er Année
L'évolution de la préhension manuelle (ou motricité fine), 

  • 1 mois le grasping (poing fermé), réflexe agrippement ce qui est a se porte
  • 3mois préhension au contact d'un objet (involontaire)
  • 5 mois préhension volontaire d'un objet ( palmaire et précise)
  • 7 Mois préhension en "pince" et relâchement volontaire de l'objet
  • 15 mois relâchement fin et précis se manifeste

 Motricité


De la naissance aux premiers pas, accompagner l'enfant dans son développement, sur le dos, sur le ventre, beaucoup de chemin a parcourir avant d'être assis au sol, le laisser faire http://michele-forestier.fr/

Evolution de la motricité lors de la Première Année de vie

A la naissance

À la naissance, votre bébé ne peut pas tenir sa tête ni son dos, ses quatre membres restent fléchis. Il adopte naturellement une position d'enroulement, fondamentale pour le bon développement de ses muscles et de son corps en général. Avant de porter bébé, pensez à le remettre dans une posture d'enroulement pour soulager ses muscles. 

Tout petit, évitez de le porter en le tenant sous les aisselles.


Au fil des mois, sa tonicité s'harmonise progressivement de la tête vers le bassin et du buste vers les membres. Cela permet peu à peu à bébé une maitrise de la tenue de sa tête, de son dos, et du mouvement de ses bras et de ses jambes.

Ce contrôle moteur se déroule sur plusieurs mois et permet au bébé d'organiser sa motricité dans ses déplacements et ses jeux.

Au cours des premiers mois, votre bébé a des mouvements automatiques provoqués par des réflexes ( grasping*, marche automatique etc.). Ces réflexes vont disparaitre peu à peu et laisser place à un meilleur contrôle neurologique de ses mouvements.


Nous allons suivre bébé dans son développement à partir des postures qu'il maitrise peu à peu.

*grasping: réflexe d'agrippement consistant à fermer les doigts quand un objet est placé dans la main.


Bébé est couché


J'observe mon enfant

Tout petit, âgé de quelques semaines, couché sur le dos, votre bébé a déjà une activité motrice et prend plaisir à se sentir bouger: il ne tient pas encore son dos mais il bouge ses bras et ses jambes, en particulier quand vous êtes en relation avec lui.


Progressivement, il rassemble ses membres dans son champ de vision et explore ses mains et ses pieds avec sa bouche. Il s'enroule ainsi sur lui-même et se sent en sécurité. Cette posture lui permet de se ressourcer, de se rassurer et constitue le centre des mouvements qu'il va pouvoir acquérir ensuite, dont les retournements.


Même s'il doit dormir sur le dos, mettez le de temps en temps à plat ventre quand vous jouez avec lui, ou sur la table à langer. Dans cette position, il apprend progressivement à tenir sa tête et à s'appuyer sur ses bras puis sur ses mains. Cette position lui permet de libérer son regard pour regarder devant lui.


Cette alternance de position va lui donner envie de se retourner par lui-même. Il pourra ensuite utiliser ces retournements comme un moyen de déplacement, pour atteindre son doudou par exemple.


Bébé se tourne sur le coté : pour l'aider à se retourner, faites basculer sa jambe et son bassin plutôt que le haut de son corps.


Comment l'accompagner, quels jeux lui proposer ?


Prévoyez une grande couverture ou un tapis au sol. Disposez dessus quelques objets légers et faciles à saisir: des carrés de tissu, des hochets légers, des gobelets en plastique etc.


Bébé est assis

J'observe mon enfant


Votre bébé se redresse progressivement de la position couchée vers la position assise en prenant appui avec sa main sur le coté.

Avant d'atteindre cette position, votre bébé sera passé de la position ventre-dos et dos-ventre seule, 


Dans la position sur le ventre, votre bébé pourra prendre appui sur ses bras, il commencera à se déplacer en rampant et en marche arrière, pour aider votre bébé mettait lui des vêtements amples et retirer lui ses chaussettes, le contact direct avec le sol permettrez à son cerveau de représenter son corp,



Une fois assis, il a besoin de se tenir avec ses mains car son dos n'est pas encore assez musclé.


Progressivement, son équilibre se renforce, il peut lâcher une main puis les deux et les utiliser pour jouer avec des objets. Assis, son regard porte plus loin et il a une meilleure perception de son environnement. 


Il s'intéresse à un objet, le saisit et le porte à la bouche. Puis, ses saisies s'enrichissent, il prend deux objets en même temps, les cogne ensemble et les jette etc. Il réalise beaucoup d'expériences avec ses jouets.Il enrichit sa motricité et passe d'une position à l'autre dans ses jeux, il teste tous les intermédiaires entre assis et couché, et peut essayer de se déplacer en position assise en pivotant ou en avançant sur les fesses.

Dans un premier temps, pour l'aider à s'assoir, tenez lui juste une main et laissez le s'appuyer sur l'autre posée au sol.


Comment l'accompagner, quels jeux lui proposer ?

Il dispose toujours de son tapis au sol dont l'espace mérite d'être élargi. De nouveaux jouets peuvent être proposés : balles, boites gigognes, cubes, culbuto.